Facebook Flux RSS du Forum
JM&GM...
 Forums  •  S'enregistrer  •  Membres  •  Groupes  •  Rechercher  •  FAQ  •  Connexion 
 Qu'èvoque pour vous l' U 4 Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
lemarc4
Sitoyen débutant
Sitoyen débutant


Age: 68
Inscrit le: 31 Déc 2011
Messages: 4
Localisation: Ritzing
Loisirs: Voyages

Voir l'animal de compagnie

MessagePosté le: 27 Mai 2013 à 12:41    Sujet du message:  Qu'èvoque pour vous l' U 4 Répondre en citantRevenir en haut

Triste L’U4 … qu’invoque-t-il pour vous…
Je suis Marcel Lemoine, né à Uckange 4 rue de l’église avec le clocher à droite et les cheminées de l’usine à gauche, un beau 19 juillet 1949, mis au monde par la sage-femme du village, Madame Arnould, qui a du aider à accoucher au moins la moitié des femmes du village.
L’usine, c’était la couleur du ciel, brunâtre le jour avec les poussières des hauts fourneaux, et la nuit subitement éclairée par les coulées de métal et la rougeur du crassier. L’usine, c’était la vie de presque toute la population d’Uckange, qu’elle s’appelle, Nord et Lorraine ou Saulne et Uckange, tout le monde en profitait. Le logement avec morceau de jardin, petite écurie à cochon, poulailler qui aidait au bien être des ouvriers et de leur famille.
Les familles, comme celle dont je fais parti par exemple, était sur place depuis 4 générations, Charles Schneider et son épouse Marie ont eu 6 enfants, dont mon grand père Charles Schneider (aussi) qui a épousé Juliette Poncelet parents de ma maman qui a épousé le 28 mai 1949(je suis un prématuré d’un mois et demi) Roger Lemoine, mon père. Et tout ce beau monde travaillait et vivait grâce à l’usine. Différents services extérieurs y étaient associés, médecin Dr Basile, infirmiers, magasins (économats), surtout la piscine avec bassin , douches et baignoires, super luxe pour des familles d’ouvriers dans les années 50 . A l’intérieur, en passant par le portier où tout le monde connaissait les gosses du Roger, nous allions Dany, mon petit frère et moi, chercher le charbon, le coke et les briquettes, pour y aller, en jouant et pour en revenir en tirant et poussant, heureusement, le père Meyer n’était pas loin du 79 route de Thionville, notre domicile où Martine, notre petite sœur, est née.
Dans l’usine, on pouvait aller dire bonjour au nonon Georges (oncle) mécanicien sur la machine à vapeur qui emmenait les wagonnets au crassier. Nous étions à côté du bureau du Pépère (grand-père) contremaître à l’atelier électrique où encore plus loin voir Papa au Schoup sur son poste à souder, nous étions chez nous dans l’usine et habitions à 150m du portier.
Tout tournait autour de l’usine, les fêtes, Noel en particulier, où après un spectacle tous les enfants jusqu’à 14 ans avaient droit à un cadeau correspondant à son âge et à son sexe, sans oublier le sachet de friandises.
Ces fêtes se passaient à la salle d’œuvre qui dépendait de l’Eglise avec son super Don Welferinger Joseph et de ses abbés, dont Gilbert Déllinger, l’abbé au Solex qui s’occupait de la JEC,(jeunesse étudiante chrétienne)et de la JOC (jeunesse ouvrière chrétienne)et qui surtout organisait des sorties d’enfants de chœur (8 ans pas de pension)voire des excursions, toujours vers Echternach, Domrémy- la - pucelle , et autres lieus de pèlerinage.
L’ancien cimetière est aussi un des endroits où l’on peut découvrir des monuments anciens avec les noms de nombreuses vieilles familles uckangeoises.
Uckange était autonome et dynamique , très commerçante, on y trouvait tout et de tout, nombreuses épiceries, privées(Marguerite Sallerin,Hesling) ou de l’usine, bouchers, (Minella, Jacob)Vêtements (Lévy, Woirgard)Droguerie (Merguen)Boulangeries (Steff puis Yong,Pastant, Marangon)Tabac Journaux (Bourrin, Tylli)Crémerie(Freyermuth) ou le lait chez les paysans,(Tabary,Bellinger,)une forge, des cordonniers (Pineau,Breda) et j’en oublie beaucoup, qu’ils me pardonnent.

Et que dire des fêtes, nationales avec défilé et religieuses avec procession dans tout le village , les reposoirs fleuris, les dépôts de gerbes, le tout accompagné par les sapeur pompiers sous les ordres de Jean Burger et surtout l’harmonie Sainte Cécile dirigée par Monsieur Aubert, chef de musique et dams laquelle notre nonon Firmin jouait de la contrebasse.

Puis il y a eu le Centre de loisir arrivé en même temps que les cofimeg et des habitants venus de la France entière travailler à Sollac, certains sont d’ailleurs restés. Le Centre de Loisir avec ses dynamiques dirigeants, Mr Bernet, directeur et son adjoint J.Louis Bartz footballeur et qui a épousé une Uckangeoise.
Tout cela était Uckange , ses quartiers, son usine, son environnement, la Moselle , les forêts, les sources toute notre jeunesse, mais c’était aussi La Vie, notre vie et c’était bien.
Triste M.J.L.
Voir le profil de l'utilisateur
sylvia
Admin
Admin



Inscrit le: 25 Avr 2005
Messages: 11713
Localisation: Uckange

Voir l'animal de compagnie

MessagePosté le: 31 Mai 2013 à 7:59    Sujet du message:  Re: Qu'èvoque pour vous l' U 4 Répondre en citantRevenir en haut

...Nostalgie..nostalgie...d'un passé où chacun pouvait rêver à un avenir meilleur pour ses enfants...
A l'époque, on allait "acheter" des populations à l'étranger pour faire tourner l'outil des riches industriels locaux...
On a construit dans la hâte des cités dortoirs à la périphérie des villes où on a concentré ces populations transplantées...Tout le monde travaillait et apprenait à se connaître et à partager sa culture...
Mais la mondialisation est passée par là, et Uckange, comme beaucoup d'autres territoires, a été touché de plein fouet par la crise économique, qui ne lamine plus rien d'autre que le moral des habitants...
Le riche industriel s'est transformé en commerçant puis en financier et la course au profit n'a cessé de produire que des inégalités croissantes entre les habitants des quartiers, entre les couches de la société, entre les pays...
La modernisation des machines-outils n'a pas profité à l'ouvrier pour améliorer ses conditions de travail, mais a provoqué son licenciement car il devenait superflu...L'économie réalisée allait directement augmenter le bas de laine du patron...
Puis, au lieu d'amener la main d'oeuvre bon marché chez nous, on a exporté les usines ailleurs où on pouvait tranquillement exploiter des individus sans se prendre la tête avec des syndicats et des acquis sociaux...
Les cités-dortoirs se sont vidées de leurs premiers occupants salariés, et elles se sont transformées en logements sociaux pour héberger les populations laissées pour compte de la société : chômeurs, "accidentés" et "inadaptés" de la vie, foyers aux ressources très modestes...
On s'est imaginé qu'en parquant dans un endroit des populations fragiles, on se débarrassait du problème, et que le reste de la ville pourrait vivre sereinement...
Les médias prônent une société dont la réussite passe par l'argent : belle voiture, belle maison avec piscine, belles nanas, beau costume, parfum de luxe, la fameuse Rolex...La tentation s'introduit dans chaque foyer par le biais de la télévision...Un poison que les réseaux mafieux ont exploité facilement pour recruter les "travailleurs" d'une économie souterraine en pleine expansion.
D'autre part, le développement de gigantesques zones d'activités commerciales à l'extérieur des villes, a provoqué peu à peu la mort du petit commerce de proximité, incapable de résister face à la concurrence déloyale de ces géants...Nous en sommes tous un peu responsables, prétextant que c'est moins cher en grande surface...Aujourd'hui, ces grandes enseignes, qui achètent à l'autre bout de la planète une marchandise à faible coût (avec des pratiques proches de l'esclavage), ont pratiquement le monopole pour revendre cette marchandise au prix le plus fort...Nous sommes condamnés à acheter des produits dont le transport et le conditionnement sont très onéreux : blisters, emballages qui nécessitent ensuite un recyclage coûteux que nous payons à travers les différentes taxes d'enlèvement des ordures ménagères ...enfin bref, en ajoutant le déplacement et le prix de l'essence pour nous rendre au supermarché, nous payons un tas de frais annexes qui, ajoutés les uns aux autres, dépassent de loin le tarif du même produit chez le détaillant de proximité...qui malheureusement n'existe plus !
Le prix de l'immobilier et de la valeur locative ont grimpé d'une manière vertigineuse et complètement artificielle : qu'est-ce qui justifie que le même mètre carré de terre vaut 10 fois plus qu'il y a 20 ans ? Cela relève de la seule la décision des financiers qui accordent une valeur marchande à tout ce qui existe et que Dieu a créé...
Aujourd'hui, les couples doivent obligatoirement travailler à 2 et un salaire passe dans le loyer et les charges.
Pour ceux qui ont la chance d'avoir un emploi, il faut un véhicule car le lieu de travail est souvent éloigné du domicile. Les gens rentrent chez eux après une longue journée de travail et ne prennent plus le temps de discuter dehors avec les voisins...
Et pour ceux qui n'ont pas d'emploi, bien sûr, ce sont des fainéants, assistés, qui ne se lèvent pas le matin pour chercher du travail et qui vivent de l'aide sociale...eux, on ne veut sûrement pas les connaître ni leur parler !!

Nous ne sommes que des pantins (je dirais même des bouffons) manipulés et nous ne remarquons même pas, qu'on cherche à nous opposer les uns aux autres, nous les petites gens de la base, pour nous exterminer entre nous...et surtout, pour détourner notre attention des vrais responsables de notre malheur !!

Jusqu'où ira-ton avant que ce système n'explose ? positive

_________________
Ensoleillez-vous la vie...souriez ! emblême

Dernière édition par sylvia le 06 Jan 2014 à 0:14; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer l'e-mailSite Web: Visiter le lienMSN Messenger
Florian
EXPERT 4
EXPERT 4


Age: 19
Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 3105
Localisation: Uckange
Loisirs: TV, FC Metz ...

Voir l'animal de compagnie

MessagePosté le: 31 Mai 2013 à 21:57    Sujet du message:  Re: Qu'èvoque pour vous l' U 4 Répondre en citantRevenir en haut

Pour moi il évoque des années et des années de sidérurgie.

C'est aussi le centre, le symbole d'Uckange.

réunio

A+ vache

_________________
mouton FLORIAN Vzr mouton
Voir le profil de l'utilisateur
GAGATT*
EXPERT 6
EXPERT 6


Age: 72
Inscrit le: 02 Mar 2007
Messages: 22586
Localisation: Thionville
Loisirs: marche loisirs créatifs sciences fiction

Voir l'animal de compagnie

MessagePosté le: 08 Aoû 2013 à 17:16    Sujet du message:  Re: Qu'èvoque pour vous l' U 4 Répondre en citantRevenir en haut

J'ai les mêmes souvenirs que lemarc 4 ....... sauf que à l' époque, malgré une vie difficile, je ne réalisais pas que c'était une bonne vie ...... par rapport à ce qui est arrivé ensuite comme le décrit si bien Sylvia. Dommage !!!!!!!

_________________
VIVRE ET LAISSER VIVRE
bisou bravo love PC
Voir le profil de l'utilisateur
rubis57270
Sitoyen débutant
Sitoyen débutant


Age: 61
Inscrit le: 31 Déc 2013
Messages: 16
Localisation: rombas
Loisirs: informatique

Voir l'animal de compagnie

MessagePosté le: 01 Jan 2014 à 11:34    Sujet du message:  Re: Qu'èvoque pour vous l' U 4 Répondre en citantRevenir en haut

bonjour , juste une petite erreur du centre de loisir , c 'est jean louis bars ( mon beaux frère ) et le premier directeur du centre de loisir était mr lesprit .
Et aussi un jeune admirateur de jean paul quand ( parfois ) il répétait en dessous de la grande salle du centre des loisirs .
merci

je suis né à uckange au 3 rte de metz au 1e etage ,il y a 57 ans

_________________
ancien uckangeois 18 ans au hfrsu
Voir le profil de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers :   


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum